COPA-DATA annonce la nouvelle version du logiciel straton

straton 9.2 maintenant disponible

La société COPA-DATA propose une nouvelle version de son logiciel de développement straton. Le partage de données, la simplification des échanges et l’ergonomie du logiciel sont au cœur des innovations proposées.

Depuis 2002 COPA-DATA France développe et distribue le logiciel de programmation straton. Située dans le bassin Grenoblois, la société évolue sur le marché national et international en proposant des innovations qui permettent aux industriels de créer et maitriser leur production en temps réel. En présentant la nouvelle version de straton, COPA-DATA propose un outil et complet pour la programmation d’automates industriels qui répond aux nouvelles exigences de l’industrie 4.0.
Le logiciel straton 9.2 a donc été revisité pour améliorer la communication des équipement, faciliter la création de programmes d’automatisme, et proposer des solutions sécurisées – notamment à l’aide de la certification SIL 2. Il est disponible en téléchargement libre depuis le 8 janvier 2018.

 

Échange d’information simplifié

La communication entre différents équipements est essentielle dans l’industrie. Elle est définie par des « protocoles de communication » spécifiques, qui déterminent les règles de communication entre différents équipements, et garantissent l’interopérabilité et le bon fonctionnement du matériel. Selon le marché pour lequel ils sont dédiés, ces protocoles peuvent évoluer pour proposer des données sécurisées ou cryptées par exemple.
Pour la nouvelle version 9.2 de straton, COPA-DATA a enrichit la liste de protocoles déjà supportés :

  • EtherCAT : Le driver est basé sur la configuration et la pile de communication EtherCAT de KOENIG. Il est configuré avec la même interface graphique que les autres drivers EtherCAT.
  • EtherNet IP / scanner : le driver EtherNet IP / scanner supporte maintenant les messages explicites, pour lire et écrire des attributs grâce aux services « Lecture attribut » et « Écriture attribut ».
  • OPC UA : avec straton et son serveur OPC UA, il est possible de communiquer de manière simplifiée entre un SCADA et un ou plusieurs équipements. OPC UA (Unified Architecture) est une plateforme indépendante orientée service de la fondation OPC, qui intègre toutes les fonctionnalités d’OPC dans un Framework extensible. Un micro serveur intégré à straton, permet de sécuriser le partage de données au cloud, tout en restant indépendant du système d’exploitation.
  • MVB : straton inclut désormais un configurateur et un driver pour effectuer l’échange des données à travers le protocole MVB, utilisé pour la communication et le contrôle des systèmes ferroviaires. Le driver ‘C’ ANSI portable requière l’implémentation d’une couche d’abstraction (OEM) pour accéder au contrôleur MVB. Le configurateur inclut un assistant pour importer la configuration MVB depuis les scripts D2000 de DUAGON.

 

Évolution de l’atelier de développement

De nombreuses améliorations ont été apportées à l’environnement de développement straton, notamment pour faciliter la gestion des applications et accélérer le processus de développement lui-même.
Pour les applications les plus complexes, le module Find in Files indique chaque liaison d’une variable dans le programme et permet de retrouver toutes les utilisations de cette dernière. Le module Program Scheduling quant à lui permet à l’utilisateur d’obtenir un aperçu des programmes et de leur exécution pour visualiser ceux qui travaillent en même temps. Enfin, l’arbre d’appel UML Like (United Method Langage) met en évidence les relations d’appel d’un programme à l’autre.
Pour toutes les autres utilisations de straton, une interface C# est disponible pour la configuration des drivers et protocoles de communication, une librairie C portable et l’utilisation du Dataserver pour QNX et Fast CGI sont maintenant autorisés.

 

SIL 2: Certification de sécurité

La norme internationale IEC 61508-3 garantit la sécurité fonctionnelle des systèmes électriques, électroniques ou électroniques programmables. Véritable standard dans le monde de l’industrie, elle détermine plusieurs niveaux de risques appelés SIL (Safety Integrety Level). En fonction de ces niveaux, les activités de développement seront plus ou moins détaillées.
Pour la partie logicielle, cela se traduit par un niveau de documentation supérieur, une analyse de risques (risques potentiels et leurs causes), un suivi rigoureux du cycle de développement (suivi des étapes à respecter en vue d’une certification du matériel qui utilise le logiciel), et un manuel de sécurité qui indique comment se servir d’un logiciel dit « SAFE ».
COPA-DATA a donc préparé son logiciel straton pour faciliter l’accès à la norme en fournissant un composant logiciel « SIL CAPABLE » et une documentation complète du cycle. Le développement de ce composant suit un cycle en V qui décrit les différentes étapes, depuis les premiers pas du développement jusqu’aux tests.