Digital League : le plus grand cluster numérique de France voit le jour !

Lyon, le 28 mars 2017 – À l’occasion de leurs Assemblées Générales, le Clust’R Numérique et Numélink, fusionnent et deviennent ensemble « Digital League », le premier cluster français du secteur numérique et l’un des plus importants en Europe. Fondé sur une structure fédérale qui regroupe les principales métropoles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Digital League compte 510 membres entreprises, écoles et labos, représentant 26 000 emplois.

Lire le communiqué

Un nouveau nom : Digital League

« C’est un nom qui a du sens, et pas une marque créée ex-nihilo. C’est un nom lisible à l’international, c’est important. C’est un nom qui parle de notre filière numérique. Et c’est un nom qui exprime la réunion de nos associations d’origine.

Notre nouveau nom c’est Digital League. Notre nom parle de notre choix de nous liguer en réunissant nos associations d’origine. Une ligue c’est l’union de groupements visant à réaliser un projet. Déjà au moyen âge les ligues de marchands tissaient des liens puissants entre les villes, comme la Hanse du XIIe au XVe siècle. Et dans les sports d’équipe, la ligue est un ensemble de clubs qui se réunissent autour d’une activité. Comme nous.

Cette typographie nous permet une iconographie qui rappelle l’origine de nos métiers via le langage binaire 01. C’est très symbolique et cela sera une signature forte pour nos communications. » Catherine Bocquet, Jean-Michel Bérard, Co-Présidents Digital League​.

Une organisation fédérale :

  • 6 territoires : Lyon, St Etienne-Roanne, Grenoble, Clermont-Ferrand, Valence-Romans, Annecy-Chambéry
  • Une gouvernance régionale : un bureau dont les deux Co-Présidents ont été élus lors de l’Assemblée Générale, un binôme de direction, une équipe de 12 personnes

Le plan d’action est territorialisé autour de 3 missions principales :

  • Fédérer
  • Grandir
  • Rayonner