French Tech 120 :: vous êtes en hypercroissance ? Postulez !

Ce programme dédié aux startups en phase d’hyper-croissance offre un accompagnement sans précédent à 120 entreprises en fort développement. En mettant en commun les compétences de nombreuses agences gouvernementales, ministères et services publics, le dispositif French Tech 120 vise à stimuler la croissance et créer des opportunités en France, dans le sillage du succès de ces startups à l’international.

Lancé en septembre 2019 par le Président de la République et le Premier Ministre, le programme French Tech 120 illustre la volonté du gouvernement français de devenir le meilleur des soutiens possibles pour l’écosystème de la French Tech.

Les Avantages

En intégrant ce programme, les startups bénéficient d’un accompagnement spécifiquement conçu pour les entreprises en hyper-croissance. L’objectif est d’accélérer le développement de ces startups pour qu’elles deviennent des leaders de rang mondial.

Les 120 entreprises sélectionnées (dont les 40 membres du Next 40) bénéficient pendant un an d’avantages qu’il serait trop long de lister ici. En voici un résumé :

  • Trois vœux. Comme Aladin, les bénéficiaires du French Tech 120 peuvent émettre trois vœux pendant l’année, auprès de la Mission French Tech et de ses correspondants. Dans les limites de la légalité, évidemment. “On doit embaucher 30 personnes d’ici un mois, on en fait venir des États-Unis, de Singapour et de Rio, est-ce que vous pouvez nous aider pour les visas de leurs familles ?” Pas de problème ! Etc.
  • En plus de ces trois vœux, ils bénéficient d’un accès illimité à une liste de services proposés par plus de 45 ministères, agences gouvernementales et services publics, conçus pour répondre aux besoins spécifiques de startups en hyper-croissance. Cette liste, qui s’étoffe en permanence couvre quatre catégories : le développement à l’international, le financement, l’accès au marché et l’accompagnement dans toutes les relations avec l’administration.
  • Une visibilité renforcée, au travers d’opérations d’influence, de communication et de présence dans les délégations officielles à l’étranger.
  • Des opportunités de contrats avec l’Etat, grâce à un référencement accéléré auprès des acheteurs publics (Ugap, Direction des Achats de l’Etat, ministère des Armées, Centre national d’études spatiales, etc.) et des rendez-vous d’affaires avec eux.
  • Des facilités pour expérimenter, avec le soutien du gouvernement pour établir un cadre propice à la mise en place de tests. Les bénéficiaires du programme French Tech 120, et tout spécifiquement ceux qui opèrent dans des domaines qui évoluent à un rythme plus rapide que les régulations, peuvent solliciter des dérogations réglementaires, voire législatives, pour une période déterminée.
  • Un accompagnement par un “Startup Engagement Manager” au sein de la Mission French Tech, qui est chargé de les aider à tirer partie au maximum du programme (notamment en centralisant et accompagnant les échanges avec les administrations).

Les critères

pour être éligibles, les entreprises innovantes et indépendantes de moins de 15 ans doivent répondre à au moins l’un des critères suivants :

  • Pour une première moitié, elles le seront sur la base des levées de fonds les plus importantes
  • Pour une deuxième moitié, sur des critères d’hyper-croissance (montant de chiffres d’affaire et sa croissance).
  • Deux start-ups minimum seront sélectionnées par région (Outre-mer inclus) indépendamment des critères d’éligibilité : une sur la base de la levée de fonds et une sur la base des critères d’hyper-croissance, afin de mettre en avant et d’accompagner les meilleures start-ups de tous les écosystèmes.

Les Capitales et Communautés French Tech ainsi que les anciens opérateurs du Pass French Tech sont invités à proposer les candidatures des meilleures start-ups de leurs écosystèmes. Dans tous les cas, le siège social de l’entreprise doit être situé en France.

ATTENTION : CANDIDATURE AVANT LE 29 NOVEMBRE 2019