Coronavirus & Assurances

Notre partenaire Onlynnov a préparé quelques conseils et réponses aux questions que vous pouvez vous posez pour le moment

Suis-je assuré en cas de perte de Chiffre d’Affaires ?

Malheureusement, presque aucune assurance n’existe à ce jour pour indémniser les entreprises en cas de « Pertes d’Exploitation sans Dommages » (comprendre sans dommages matériel type incendie, catastrophe naturelle, etc…).

En dehors d’applications très spécifiques sur quelques niches innovantes (ex. AMCE®) le principe même de l’assurance de Pertes d’Exploitation sans dommages, dans une crise mondiale comme celle que nous traversons, est incompatible avec la règle de base de l’assurance, la mutualisation. En effet, aucune compagnie d’assurance ne dispose d’une santé financière permettant de garantir le PIB Mondial qui est proche de cent mille milliard de dollars américains, soit 1 000 fois le Chiffre d’Affaires du n°1 mondial de l’assurance, le groupe AXA.

Pour mieux comprendre, écoutez l’interview de Estelle JOSSO, Risk Manager d’HERMES et administratrice de l’AMRAE (Association pour le Management des Risques et Assurances de l’Entreprises)

ATTENTION des risques en forte hausse pendant la crise !

1/ Fraude

La « fraude au dirigeant » est un sujet encore d’actualité, et même en recrudescence ces derniers temps. Le travail à distance désorganise tous les process de l’entreprise et oblige à transmettre les instructions, telles que des demandes de virement, par des moyens de communication pas toujours prévus dans les process de l’entreprise. Nous vous recommandons d’adapter vos process de lutte anti fraude à l’organisation de crise. Une infime minorité de nos clients PME sont actuellement assurés contre les conséquences d’une fraude, alors que des solutions existent. Nous vous recommandons de vous protéger financièrement contre ce risque, particulièrement en ce moment !

2/ Faute de gestion

Dans un contexte absolument inédit, avec un environnement sanitaire, politique et économique qui évolue d’heure en heure, et des fake news qui nous inondent au point de rendre difficile l’accès aux informations fiables, il est pratiquement impossible de garantir la pertinence des décisions prises par les dirigeants pour piloter leur entreprise.

Nous vous rappelons que vos décisions de gestion engagent votre responsabilité personnelle, quel que soit le statut social de votre entreprise. La première cause de poursuite des dirigeants est l’appel en comblement de passif en cas de liquidation judiciaire. Lorsque la crise sera passée, il viendra le temps de faire les comptes et qui peut prédire aujourd’hui l’avenir de son entreprise ? Nous vous recommandons vivement de protéger votre patrimoine personnel avec une assurance de Responsabilité des Dirigeants.

3/ Litiges avec les salariés

Mesures sanitaires, télétravail, chômage partiel… chaque heure qui passe vous oblige à prendre de nouvelles décisions lourdes de conséquences pour votre entreprise et pour vos salariés. Nous vous recommandons bien sûr de solliciter vos conseils en droit social, mais qui peut prétendre avec certitude connaitre les bonnes mesures à appliquer dans la situation inédite que nous traversons ? Comme pour les fautes de gestion, un temps viendra où les employeurs se verront demander des comptes, or presque aucun de nos clients n’est à ce jour assuré contre les conséquences financières des réclamations liés à l’emploi. 

Pour tous ces risques, sachez qu’ONLYNNOV propose un « package » d’assurance complet pour protéger l’entreprise et ses dirigeants (frais de défense et d’expertise, et dommages et intérêts).

Retrouvez ici toutes les informations sur ce contrat d’assurance qui offre une protection financière complète. 

Pour celles et ceux qui souhaitent s’assurer, nous avons développer un « bulletin de souscription » simplifié spécial Coronavirus afin de vous permettre de vous assurer en moins de 2 minutes (sous réserve d’accord de l’assureur sur votre bulletin).

Télétravail et confinement, quels impacts sur vos assurances ?

1/ Pour votre entreprise

L’annonce présidentielle de ce lundi 16/03 est claire, la France se confine à domicile. Pour la plupart de nos entreprises, cela se traduit par du télétravail ou un arrêt temporaire d’activité.

Nous attirons votre attention sur les clauses des assurances de vos locaux (bureaux, sites industriels,…) qui prévoit généralement des mesures spécifiques à prendre en cas inoccupation prolongée. Nous vous conseillons de vous référer à ces clauses et d’appliquer les mesures de prévention éventuellement prévues dans votre contrat. En tout état de cause, nous vous conseillons de couper les utilités (eau, gaz, …) pour éviter qu’elles ne soient à l’origine d’un sinistre, sauf bien sûr si elles sont nécessaires à vos dispositifs de sécurité (détections et alarmes par exemple). 

Gare au vandalisme ! En tant de crise, il est malheureusement habituel de voir des scènes de pillage. Vos entreprises inoccupées seront des cibles de choix dans les prochaines semaines. Nous vous recommandons de maintenir en service tous vos systèmes d’alarmes, et si possible de faire appel à un service de gardiennage.

Le télétravail en lui même n’a pas d’impact sur vos assurances. Vos matériels informatiques portables restent assurés aux clauses et conditions de votre contrat d’assurance Multirisque Entreprise. Nous vous invitons à vérifier si vous avez souscrit une garantie du matériel informatique en tous lieux et si le montant du capital déclaré correspond bien à la valeur totale de votre matériel informatique portable (le plus souvent en en valeur à neuf).

2/ Pour vos salariés

Vos salariés doivent informer leur assureur habitation de leur activité de télétravail car le code des assurances prévoit que toute modification de risque doit être portée à la connaissance de l’assureur. L’activité de télétravail n’engendre pas de surprime le plus souvent. Votre salarié doit demander une confirmation écrite de son assureur (avenant, dont-acte ou attestation). Dans la situation actuelle, il se peut que leur assureur se contente d’un simple mail, il faudra dans ce cas le conserver. Une réponse par téléphone ne nous semble pas suffisante.

Santé et Prévoyance, quels réflexes adopter ?

1/ Prenez soin de votre santé et de celle de vos collaborateurs

En complément des dispositions prises par le gouvernement et les services de santé publique, nous vous rappelons que certaines des assurances complémentaires santé obligatoires dans vos entreprises incluent un service de téléconsultation médicale. A ce jour ce service reste opérationnel pour les salariés assurés par ONLYNNOV (cf coordonnées dans vos notices d’information). N’hésitez pas à utiliser ce service gratuit qui permettra, en plus de vous apporter une réponse à vos interrogations, de désengorger les services d’urgence médicale. 

2/ Gérez vos arrêts de travail 

Pour toutes les dispositions exceptionnelles d’arrêts de travail prises par le gouvernement, nous vous invitons à vous renseigner sur les sites d’informations officiels du gouvernement qui sont mis à jour en temps réel. L’évolution très rapide de la situation ne nous permet pas de lister les liens pertinents car ils évoluent continuellement. 

Pour les personnes atteintes du Coronavirus, donc malades, il leur faut un arrêt de travail qui peut être délivré à distance par un service de téléconsultation (cf ci-dessus point 1/)

Dans tous les cas votre arrêt de travail devra ensuite être transmis à votre assureur Prévoyances’il excède la franchise de votre contrat Prévoyance (généralement 30 ou 90 jours).

Une question ?

Contactez Guillaume !