Après un très bon exercice 2018/19, Alma fait face à la crise et continue à aller de l’avant

Quelques jours avant le début du confinement de la population en réaction à l’épidémie de Covid-19, Alma tenait son assemblée générale qui a approuvé les comptes de l’exercice clos le 30 septembre 2019. Avec un CA de 10,3 M€ en hausse de 1,6 % et un résultat net de 1,8 M€ (+ 1%), les bonnes performances se sont maintenues sur l’exercice 2018/2019, dans la continuité des années précédentes. En progression de 3,5%, le CA du groupe Alma s’élève à 17,3 M€ et toutes les activités de la Scop ont enregistré de bons résultats.

La bonne tendance qui se poursuivait sur les premiers mois de l’exercice 2019/2020 (+ 8%) sera évidemment enrayée par la crise économique induite par la crise sanitaire, et de nombreuses incertitudes pèsent sur l’activité. Toutefois, la solidité financière d’Alma, son implication dans différents secteurs du numérique et le fort esprit de cohésion des salariés-coopérateurs seront des atouts de taille pour surmonter cette crise et aborder l’avenir avec une relative sérénité.

Dès le 17 mars, premier jour du confinement, Alma a dû comme de nombreuses entreprises s’adapter à cette situation exceptionnelle, en systématisant le télétravail pour continuer son activité à distance et assurer à ses clients la continuité de service. Si certains projets client restent actifs, voire dynamisés par la nécessité pour les entreprises de s’organiser différemment et de se doter d’outils de collaboration dans la période, la baisse d’activité globale au 2° trimestre de 2020 sera sensible, en particulier dans le secteur industriel, très impacté par le ralentissement économique.

Les bons résultats enregistrés ces dernières années et en 2019 ont toutefois contribué à rendre Alma plus solide que jamais et lui permettent de continuer à aller de l’avant, notamment en maintenant ses investissements en R&D et l’essentiel de ses recrutements.

Retour sur l’exercice 2018/19 et les faits marquants de la vie d’Alma sur ces derniers mois.

Une activité toujours soutenue en 2019

2019, l’année qui aura marqué les 40 ans d’Alma, a vu une progression de toutes les activités de la Scop. Dans l’édition de logiciels CFAO, la nouvelle version du logiciel Almacam a continué à être déployée activement dans tous les pays où Alma est présente et Nest&Cut, une application web novatrice qui préfigure le développement d’une offre en mode SaaS, a été lancée avec succès. L’investissement en R&D a été encore renforcé (+ 23%) pour travailler à l’amélioration continue des produits et développer de nouvelles offres dans le contexte d’Industrie 4.0.

L’activité d’édition de logiciels pour les pharmacies hospitalières et d’officines a enregistré de très bons résultats et poursuit son développement, en témoigne la fusion de la filiale Coach’is Santé avec sa maison mère au 1er janvier 2020. Le déploiement au sein de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris des logiciels BP’Prep et Péan (gestion des préparations hospitalières et nutrition parentérale) s’est poursuivi dans le cadre d’un important appel d’offre remporté en 2018, et plusieurs nouveaux hôpitaux ont choisi la solution Alma.

Alma a également consolidé ses expertises dans ses activités de services numériques. A travers ses départements Solutions collaboratives et Systèmes et réseaux, Alma est un spécialiste reconnu dans plusieurs domaines : Digital Workplace, gestion documentaire, numérisation de processus, outils de collaboration, infrastructure, cybersécurité, etc.

Enfin, Alma a racheté le terrain mitoyen à ses locaux de Saint-Martin-d’Hères (7 000 m2), ce qui va lui permettre de construire un nouveau bâtiment et continuer son développement sur le site.

Croissance des effectifs et forte dynamique coopérative

L’Assemblée Générale est un moment fort de la vie de la Scop où le principe « une personne une voix » s’exprime à plein. C’est là aussi où sont admis les nouveaux associés (ou sociétaires), conformément au principe selon lequel chez Alma tout salarié se voit proposer le statut d’associé après un an de présence. Ainsi cinq nouveaux salariés sont devenus associés le 12 mars, portant à 94 le nombre de salariés-associés dans la Scop (pour 97 salariés au total).

Malgré le ralentissement de l’économie qui s’annonce, la dynamique de recrutement se poursuivra en 2020 pour certaines activités d’Alma, notamment pour compléter les ressources en R&D (logiciels CFAO et logiciels Santé).

Enfin, l’Assemblée Générale a également été l’occasion cette année d’élire les administrateurs d’Alma pour 3 ans. Le CA est composé des responsables de départements préalablement validés par leurs équipes respectives et d’associés élus directement par l’Assemblée Générale, dont la PDG Laurence Ruffin.

En droite ligne du projet conduit en interne en 2019 pour construire collectivement « l’Alma de demain », qui a par ailleurs valu à Alma d’être primée aux Trophées de la Paix économique [1], la dynamique coopérative sera plus que jamais stimulée durant cette mandature. Dans cette période difficile où l’esprit de responsabilité, de collaboration et de solidarité sont si importants pour maintenir la cohésion et assurer la continuité de l’entreprise, la résilience d’Alma n’en sera que renforcée.

Chiffres clés de l’exercice 2018/2019

  • CA (Alma Scop) : 10 260 671 € (+ 1,6 %)
  • CA consolidé du groupe Alma : 17,3 M€ (+3,5 %)
  • Résultat net (Alma Scop) : 1 825 877 € (+1 %)
  • Exportation : 29 % du CA
  • Capitaux propres : 21 814 964 € (84 % du total du bilan)
  • Capital social : 5 802 440 € au 30/09/2019
  • Effectif (Alma Scop) : 97 salariés sur l’exercice 2018/19
  • Effectif du groupe Alma : 164 salariés
[1] Portés par la chaire Mindfulness, Bien-être au travail et Paix économique de Grenoble Ecole de Management, les premiers Trophées de la Paix économique ont permis de récompenser 10 organisations dont Alma le 14 mai 2019.