Guillaume Pitron : « Un téléphone portable ne pèse pas 150 grammes, mais 150 kilos »

De la fabrication des puces électroniques aux immenses hangars pour stocker les données (data centers), le monde « virtuel » aspire une colossale quantité de matières premières. Cette matérialité est dissimulée par les géants du net, explique Guillaume Pitron, auteur de « L’enfer numérique ». Guillaume Pitron est journaliste, spécialiste des matières premières et notamment des métaux rares qui servent à fabriquer les outils numériques. Il vient de publier L’enfer numérique, voyage au bout d’un like. Reporterre — (…)

Source : Guillaume Pitron : « Un téléphone portable ne pèse pas 150 grammes, mais 150 kilos »