Mesurer l’empreinte ambivalente de l’IA sur l’environnement