Podcast Objectif Santé au Travail: Instaurer la semaine de 4 jours pour mieux gagner en qualité de vie au travail

De la clergerie2_800_418

Travailler moins pour travailler mieux. Telle pourrait être la devise de Laurent de la Clergerie, président du directoire du Groupe LDLC et initiateur de la semaine de 4 jours sans perte de salaire, au sein de la structure lyonnaise. Décidé en décembre 2019, annoncé en juin 2020, ce mode d’organisation du travail est entré en vigueur chez LDLC au mois de janvier 2021. Ses objectifs : apporter plus de bien-être aux collaborateurs et renforcer la performance globale de l’entreprise. Le Groupe spécialisé dans le commerce informatique vient d’ailleurs d’obtenir pour la seconde année consécutive la certification Great Place To Work, avec près de 90 % de ses salariés satisfaits.

Pourquoi la semaine de 4 jours plutôt qu’un autre dispositif ? Quels sont ses bénéfices sur la santé au travail des salariés ? Comment et dans quelles mesures impacte-t-elle les performances de la structure ? Après 14 mois de pratique, Laurent De La Clergerie, nous livre son analyse. Une rencontre placée sous le signe de l’enthousiasme et du partage d’expérience.

Podcast Objectif Santé au Travail: Instaurer la semaine de 4 jours pour mieux gagner en qualité de vie au travail

Laurent de la Clergerie est un chef d’entreprise à la tête d’une entreprise de 1000 salariés, LDLC, qui a mis en place la semaine de 4 jours pour tous ses salariés. Découvrez pourquoi avoir mis en place cette mesure et quel est l’effet sur leur santé et leur équilibre.

https://lecomptoir.malakoffhumanis.com/podcast-objectif-sante-au-travail-instaurer-la-semaine-de-4-jours-pour-mieux-gagner-en-qualite-de-vie-au-travail/