IoT : définition et transition écologique

L’IoT, Internet of Things ou Internet des objets, est un domaine croissant qui s’intègre dans tous les secteurs d’activités. Définition, chiffres clés et défis : nous avons rassemblé les essentiels pour comprendre l’IoT.

Qu’est-ce que l’IoT ?

L’IoT est l’acronyme de Internet of Things. Cela désigne tout autant des objets physiques capables d’émettre ou de recevoir de la donnée grâce à des capteurs ou des actionneurs, le réseau par lequel ces données transitent, les plates-formes capables de les recueillir et de les analyser, les interfaces utilisateurs associées.

Comment l’IoT est-il né ?

Il y a eu trois vagues dans l’IoT. La 1ère vague a eu lieu en même temps que le premier iPhone d’Apple en 2007. C’était un monde de start-up, de geek, d’early adopters. Le grand public n’avait pas conscience de l’objet connecté.

La deuxième vague a eu lieu lorsque Google a racheté Nest pour 3 milliards de dollars en 2014. C’est d’ailleurs vers cette date qu’est né la FrenchTech en 2015. Les entreprises naturellement agiles en innovation, en électronique, commencèrent à inclure l’IoT dans leur développement : Schneider, Somfy, Legrand. Leur stratégie était soit de développer en interne, soit de racheter des start-ups de la 1ère vague. L’exemple emblématique a été le rachat de MyFox par Somfy en 2016 ou Netatmo par Legrand en 2018. Lors de cette vague, le grand public a commencé à être sensibilisé à l’IoT.

Aujourd’hui, nous sommes dans la 3ème vague, qui va bouleverser le quotidien de tous. On rentre dans une globalisation du process où l’ensemble des acteurs vont connecter leurs objets. Ce déploiement se permet grâce à la mise en place d’infrastructures (5G, satellites …).

L’IoT et la transition écologique ?

Découvrez les actions possibles via la démarche éco-responsable d’Altyor, Design for Tomorrow.

Pour aller plus loin :

IoT : chiffre clés et transition écologique

Bureau d’études mécanique : définition, rôle et périmètre technique