Des jeux vidéo plus écolos, c’est possible

Consoles prêtées ou recyclées, jeux indépendants moins énergivores, logiciels libres… Des alternatives concrètes existent pour jouer à des jeux vidéo de façon plus écologique. Coût écologique des composants exorbitant, course à la performance graphique, consommation énergétique débridée… L’industrie du jeu vidéo n’a rien d’écoresponsable. Elle rejetterait chaque année 37 millions de tonnes d’équivalent CO2, selon le chercheur Frédéric Bordage. « Ce qui engendre les impacts environnementaux, ce sont les (…)

Source : Des jeux vidéo plus écolos, c’est possible