L’avenir du e-commerce passera-t-il par le green IT et une approche éco-esponsable ?

Considéré comme le plus grand bénéficiaire de l’épidémie du coronavirus, le secteur du e-commerce en France a connu une croissance de +8,5 % en 2020 par rapport à 2019 et un chiffre d’affaires total de près de 112 milliards d’euros. Selon la FEVAD, 17 400 sites de e-commerce supplémentaires ont également vu le jour en 2020, portant le total de sites e commerce en France à 207 400 et le nombre de transactions pour l’année 2020 à 1,8 milliards. Selon Statista, la croissance devrait se poursuivre, avec une hausse de 6,4 % par an en moyenne entre 2020 et 2024.

Si l’avenir s’annonce radieux pour certains e-commerçants, il n’en est pas de même pour tous. Bon nombre de e-commerçants s’interrogent sur leur avenir :

Comment se positionner aujourd’hui sur le marché de la vente en ligne ?

Quelles sont les technologies dont disposent les e-commerçants aujourd’hui et quels bénéfices peut-on en retirer (avantage concurrentiel, performance commerciale accrue, meilleure fidélisation…) ? 

Quel avenir pour le e-commerce en France et sur quels axes peut-on se différencier ?

Autant de questions qui seront abordées dans le cadre du Serious After Work organisé par l’Agence Lyonnaise d’OpenStudio le 2 décembre prochain à 19h dans ses locaux du 1 Place Bellecour à Lyon.

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes